29/12/2010

2100 ZONE AMA

Chapitre 5Diapositive1.jpg

Justice

 

Le silence trônait en rond entre les quatre femmes. Chacune réfléchissait et élaborait un scénario plausible dans sa tête. Kim rompit le silence

- Et il y a encore une autre possibilité

- Laquelle? Les trois autres s'étonnaient

- Devinez !

- Ah non maman, tu ne nous fais pas un coup pareil, dis-nous

- Et bien ce à quoi nous n'avons pas pensé est ce que nous n'avons pas imaginé.

- Oui, d'accord, mais ça veut dire quoi en français?

Elles éclatèrent de rire

- Cela veut dire qu'il y a toujours une possibilité de plus, le cas, la situation à laquelle on n'a pas pensé. L'explication inconnue, ou x. le truc tellement énorme que nous ne l'avons même pas envisagé.

- Comme quoi?

- Je ne sais pas, que la mère de Julia est la maîtresse de Mado C. Crone? Ou que le chauffeur est son fils

- Kim tu exagères. Swan avait l'air vexé. Tu ne peux pas dire des choses comme ca

- Ok, c'est vrai Swan. Les filles, je n'ai rien dit, oubliez mes frasques. Mais gardez à l'esprit qu'il y a toujours une raison supplémentaire, l'inconnue, ou X.

 

- Mman, maintenant que nous avons bien compris qu'il y a diverses raisons, plus une, qui peuvent faire que la mère de Julia soit fâchée contre moi et que par conséquent Julia le soit aussi. Cela me donne le pourquoi. Mais qu'en est-il du comment? Comment puis-je renouer avec elle? Julia est mon amie, c'est le postulat du départ.

- Julia est ton amie, c'est effectivement le postulat initial. Maintenant, de deux choses l'une, soit elle est ton amie, et elle reviendra vers toi, soit elle ne revient plus vers toi et reste avec sa bande de copines et ne sera plus ton amie.

- Elle est vraiment une garce. Nam ne pouvait s'empêcher de s'énerver

- Attends Nam, oublions la trahison actuelle. Vous avez eu de bons moments avec Julia, non?

- Oui, plein

- Et plein de vacheries rétorqua Nam, comme le jour ou elle t'a plantée pour aller au Cercle Rouge avec Flor, et qu'elle ne t'a même pas proposé de venir, tu te rappelles?

- Ok, on va laisser les méchancetés sur le coté, non pas qu'elles n'existent pas, mais parce que notre but est de renouer une amitié, et pas de faire la guerre, on est d'accord?

Jo acquiesça, Nam gardait les yeux sur la table. Visiblement, elle n'avait aucune envie de parler de paix, ou même d'envisager une trêve.

- Donc jo, ton amie à un comportement peu sympathique, pour une raison qui fait sans doute partie des bonnes raisons que nous avons trouvée plut tôt. Maintenant, que faire?

- Lui envoyer un long message pour lui expliquer que tu ne la comprends pas, que tu lui demandes de t'expliquer, que votre amitié vaut qu'elle la respecte, qu'elle n'a pas le droit de te traiter comme ça, tu es sa copine depuis des années et que si elle continue, elle te perdra, souffla Nam

- Oui, tu as raison, envoyer une lettre demandant des explications. C'est le meilleur moyen, de toutes les façons, elle refuse de me parler à l'uni, reprit Jo

- C'est la culpabiliser en plein, elle va se sentir encore plus mal, toujours en partant du principe que c'est ton amie. Imagine, elle t'aime bien, et saman lui fait un lavage de cerveau pour qu'elle t'abandonne. Tu crois qu'elle se sent comment Julia? Ce n'est pas très heureux de la harceler de questions auxquelles elle ne pourrait vraisemblablement ne pas répondre. Elle ne pourrait pas te dire "Maman m'a demandé de ne plus te voir parce que le cours de ses actions risque de baisser" ! Tu vois le genre?

- Et moi? Je me sens comment? Je me fous des actions et de leurs cours, c'est Julia et moi qui devons nous retrouver, il me semble

- Bien, tu envoies cette lettre pleine de questions, que se passe-t-il ensuite?

- Elle va répondre à mes questions, et puis j'aviserai

- Elle va répondre ou pas, tu oublies qu'elle peut très bien ne pas répondre. Et si c'est le cas, tu n'en sais pas plus, si ce n'est qu'elle a un document de toi. Et si elle répond, alors qu'elle est fâchée, elle risque de répondre des horreurs qui te feront encore plus de peine

- Et bien alors on saura que le postulat initial n'est plus valable et que Julia n'est pas mon amie

- N'est plus ton amie, elle l'était avant. Il ne faut pas tirer le temps vers l'arrière. On parle du présent et éventuellement d'une direction pour le futur ici

- N'est plus mon amie, bien. Je serai fixée

- Tu te souviens la première chose que tu m'as dite?

- ...

- Que tu veux renouer avec Julia

- Oui, en fait c'est ce que je veux. Mais j'ai peur qu'elle ne veuille pas

- Alors tu préfères faire en sorte qu'elle te prouve qu'elle n'est plus ton amie

- Maman, tu me fatigues, j'ai la raison qui réfléchit et les sentiments qui souffrent, pour toi c'est plus simple, Julia n'est pas ton amie. Alors dis-moi ce que tu penses directement, sans faire de la maïeutique

- Jo, ça veut dire quoi une amie pour toi

- C'est une fille que j'aime et qui m'aime

- Alors, dis-le lui

- Quoi? Elle me fait une gueule d'enfer et je vais lui dire que je l'aime? Elle va se moquer de moi, je vais être la risée de l'uni. Ou pire, elle va croire et dire que j'aime quand on me fait la gueule, que je suis une maso, que je n'ai pas d'honneur ni de dignité

- Jo, Julia est ton amie, tu l'aimes, tu es triste. Au lieu de lui dire tout ce qu'elle devrait faire, comme te donner des explications par exemple, dis-lui simplement que tu l'aimes, que c'est ton amie, que tu te réjouis de retrouver les bons moments comme vous les avez connus avant. Demande-lui ce que toi tu peux faire pour favoriser le rapprochement, dis lui que si tu as commis une erreur, fait quelque chose qui lui a déplu, tu veux bien l'écouter et en parler avec elle. Dis-lui qu'elle te manque, que tu penses à elle et que tu regrettes ce malentendu, ce froid, cette distance.

Nam s'était levée et avait quitté la pièce, sa colère laissait comme une traînée de lumière brûlante autour d'elle. Kim se leva à son tour, vint enserrer sa fille dans ses bras et l'embrassa sur les cheveux, le front, en lui caressant l'épaule.

- Ma fille, le chemin est long, apprendre est difficile, et on ne sait jamais rien. Julia était ta meilleure amie, et c'est ta pire ennemie aujourd'hui. Si tu lui envoies un message d'amour et qu'elle réagit négativement, tu sauras alors que peut être Julia ne sera plus ton amie. Mais toi, tu auras fait ce qu'il faut pour toi, vis-à-vis de ta conscience.

- Oui, moi je dois être sympa alors qu'elle fait la garce

- Oui, je vais te confier un très beau dicton, très ancien, qui nous vient de contrées très lointaines. Dans cette région du monde où la mer et la montagne enserrent une ville de lumière, on disait: "Fais le bien et jette-le à la mer"

- "Fais el bien et jette-le à la mer". Je vais tout de suite lui envoyer un message.

Jo sortit son téléphone de sa poche et commença à écrire les mots. Elle corrigea plusieurs fois, revint et finalement envoya le message. Kim était partie à la cuisine pour aider Swan et Nam. Jo murmura :

- Merci maman, je t'aime.

 

 

07:15 Publié dans Fiction sociale | Tags : roman, genre, femme | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.