19/01/2011

2100 ZONE AMA

Chapitre 6Diapositive1.jpg

Amitié

 

Quand Kim finit par se coucher, elle attendit que Swan termine à la salle de bains pour éteindre. Kim voyait les images qui repassaient dans sa tête. Nam le robot, qui avait l'air d'une folle avec sa chaussure à la main, Swan qui faisait son possible pour répondre aux jeunes filles, et la surprise que Kim avait complètement oubliée. La surprise était tombée comme un non événement. Kim avait insisté pour que la mère de Nam vienne, avec sa femme, pour faire une trêve. Et quand Liz était arrivée, elle avait trouvé des jeunes filles légèrement ivres qui discutaient dans le jardin, Kim et Swan à la cuisine devant un café. Quant à Nam, elle était introuvable, ni dans le jardin, ni au salon, en fait, elle s'était couchée dans le lit de Jo, avec sa robe à fleurs et la chaussure. Et elle pleurait. Sa mère s'était arrêtée sur le seuil de la chambre, un long moment à observer sa fille, puis, tout doucement, elle était entrée, s'était assise sur le lit et avait caressé le dos et les épaules de Nam, qui avait finalement ouvert les yeux et s'était jetée dans les bras maternels en pleurant sa douleur. Après une discussion muette, Nam était descendue, on avait allumé les bougies sur le gâteau et elle avait ouvert son cadeau, Nam avait vu sans le voir le splendide bracelet de pierres de lune, l'avait déposé au fond de la chaussure, puis s'était assise sur un canapé. Elles étaient parties peu après, toutes les quatre, Nam, sa mère, sa belleman et sa sœur Luce. Du coup, les autres avaient aussi décidé de partir, et elles étaient parties au Cercle Rouge. Ce qui était initialement prévu en fait !

 

- A quoi tu penses?

- A Jo

- Tu t'inquiètes? Elle est avec Georges, il t'a appelée, non?

- Oui bien sûr. Mais Jo ne veut pas rentrer, et je ne veux pas insister. Elle a franchi une étape

- Une frontière, en fait, celle de la zone !

- Une frontière, celle de l'enfance. Maintenant, il va lui arriver... tout et n'importe quoi

- Il va lui arriver... la vie.

Swan se colla contre le dos de Kim, lui caressa les cheveux et la nuit les emporta.

 

 

 

07:15 Publié dans Fiction sociale | Tags : roman, genre, femme | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.