14/02/2011

2100 ZONE AMA

Chapitre 7Diapositive1.jpg

Amour

En arrivant à l'uni, elle essaya de voir Nam, mais elle était introuvable. Et comme les deux n'étaient pas dans la même classe, c'était très difficile de s'attendre, Jo risquait de manquer la sonnerie, et elle ne voulait pas rester derrière la porte close. A la pause, Mary Mady vint la voir pour lui annoncer qu'en fait la directrice pensait qu'il ne fallait pas faire l'interview. Personne n'avait l'air de se soucier de cette histoire sans histoire de viol sans viol, et il valait mieux ne pas rappeler à tout le monde ce tragique et bizarre événement. Jo acquiesça en souriant. Mary Mady en profita pour lui demander si elle avait commencé à creuser dans le projet de uni 2000, et Jo répondit qu'elle avait l'intention de s'y mettre après les examens. A la question de savoir si Jo pouvait prendre les pièces à lire en vacances avec elle Mary Mady répondit qu'il n'y avait pas de problème, sachant qu'elle y prendrait garde. Jo sourit encore et promit de faire très attention aux documents et archives. La sonnerie retentit et Jo entra s'installer. Nour passa devant son bureau et esquissa un sourire. "Si elle savait que j'ai fait l'amour avec un homme, elle me tuerait" pensa Jo. Et le cours commença.

 

A la pause, Jo avait un message sur son téléphone. C'était Kim qui lui demandait si elle voulait manger un sandwich avec elle et la grenouille dans le jardin, Jo répondit qu'elle viendrait avec plaisir revoir son amie la grenouille. Et Kim organisa Georges. Jo avait un peu de peine à se concentrer. Elle n'avait pas très bien dormi, avait beaucoup pensé à son corps et à cette nouvelle expérience du corps d'Adam. Elle avait aussi sorti un clittoy de son tiroir, ce qu'elle faisait très rarement, pour essayer de reproduire les sensations qui lui restaient en souvenir sur sa peau. Mais son plaisir fut... technique. Technique était le mot, sans émotion, son cœur ne battait pas. Elle avait juste provoqué un plaisir mécanique. Et Adam lui avait terriblement manqué.

 

 

07:15 Publié dans Fiction sociale | Tags : roman, femme, genre | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.