18/02/2011

2100 ZONE AMA

Chapitre 7Diapositive1.jpg

Amour

 

Georges attendait. Il commença à rouler pour quitter l'enceinte de l'université. Jo se surprit elle-même quand elle s'entendit dire

- Georges, veuillez me mener chez mon Oncle Zac

Elle n'était pas dupe. Elle savait bien que ce n'était pas Zac qu'elle voulait voir, et elle savait très bien que Georges n'était pas dupe non plus. Jo se sentit immédiatement mieux. Si toutes ces nanas ne voulaient pas d'elle, et bien tant pis pour elles, Jo irait retrouver Adam. Son secret, son paradis. Et Jo s'enfonça dans le tableau du coquelicot. Elle se promenait dans le champ de blé, elle sentait le vent iriser les tiges d'une douceur tiède, elle caressait sa peau contre les épis, elle vivait dans ce champ, elle se coulait dans l'image, elle fondait, elle faisait plus qu'un avec la toile, elle, le coquelicot bleu, la fleur sauvage et unique, l'amie des cultures, la fragile, la rebelle. Elle dodelinait de la tête et se trouvait belle dans ce bouquet de blé. Elle était bleue, elle était l'erreur et la beauté. Jo écarta les bras et enfonça une grande bouffée d'air d'été dans ses poumons. Ses mains touchèrent le cuir froid de la voiture, ce qui lui fit ouvrir les yeux. Le tableau s'envola. Le tableau... Jo avait ce même sentiment étrange quand soudain elle comprit.

 

07:15 Publié dans Fiction sociale | Tags : roman, genre, femme | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.