05/07/2014

Le sexe de l'homme ? Un clitoris géant !

Depuis, Freud, et peut-être même avant lui, certains ont pensé que la femme était un humain castré.

 

Que son complexe était de ne pas avoir de pénis. Qu’elle rêvait d’avoir celui d’Adam mais qu’elle l’avait perdu, en sortant du paradis sans doute. Elle l’avait oublié au vestiaire ? Ou son copain le serpent n’était autre que son pénis coupé ? Quelle histoire ! Bien une histoire que les hommes ont inventé et raconté aux hommes…  et aux femmes par la même occasion. Eve a deux côtes de plus et un pénis en moins, ce qui a permis pendant des lustres, en tout cas religieux, de la prétendre inférieure. Enfin, ce temps est révolu (je sais c’est une plaisanterie douteuse, disons que je me prends pour le serpent, sans plumes).

 

Alors voilà, merci Sigmund, les femmes sont des hommes castrés ne pensant qu’à castrer les hommes qui ne le sont pas. Je me demande parfois s’il était un homo refoulé, ou pire, un hétéro refoulé ? Continent noir, quel racisme ! Juste que regarder avec ses yeux d’homme le rendait aveugle à l’évidence que je vous annonce à grand fracas : l’homme est une femme avec un clitoris hypertrophié.

 

Père Sigmund nous a dit, à nous femmes, que nous étions des infantiles d’avoir du plaisir par notre clitoris, des femmes pas finies, car la femme finie est celle qui ressent à l’intérieur ce que son compagnon au clitoris géant lui propose. Mais en fait, lui ne fait que bricoler son clito, et souvent, m’a-t-on-dit. C’est vrai que quand il mesure la taille d’une poignée, c’est plus facile que s’il est discret comme un diamant. En fait, la comparaison est exacte : l’homme a un diamant brut, un gros truc qui peut donner un éclat s’il est bien taillé (j’adore mes jeux de mots déplacés…) Alors que la dame a le diamant pur, l’éclat sous toutes ses facettes, minuscule, brillant, secret, mystérieux, cher, voire très cher. Les diamants sont les meilleurs amis des femmes a dit la plus plantureuse blonde de tous les temps. Je suis d’accord. Nos diamants à nous femmes sont la perfection de la sexualité. Les hommes, pour des raisons que seule la nature et non la raison connaît, ont eu un développement excessif de leur organe reproductif. Un peu comme la girafe avec son coup, du coup il lui faut deux pompes… Je m’égare, les hommes ont deux têtes, pas deux pompes, sans doute pour la même raison que la distance est trop longue. Oui, la taille compte ! Pour les diamants et pour les cous de girafe, et même parfois pour les coups d’un soir.

 

Donc je propose à toutes les personnes qui pensent penser à repenser notre sexualité. La femme n’est pas un homme diminué mais bien une femme. L’homme est une femme hypertrophiée, c’est tout le contraire ! D’ailleurs, si vous regardez bien, vous retrouverez plein de choses de chez vous chez lui, en plus grand, c’est tout, sans doute parce que le serpent savait que l’homme ne voit que ce qu’il a sous son nez !

 

Et la femme, en sortant du paradis, n’a pas oublié son parapluie, pardon, son pénis, elle a créé un écrin au plus secret d’elle-même pour protéger, câliner, garder, chouchouter, cacher, dorloter et aimer cet égarement de la nature qui rend l’homme si fragile avec son grand clitoris.

 

Ce soir, quand vous ferez l’amour, vous penserez à moi et rigolerez. L’humour est le meilleur ami de l’amour, amusez-vous bien !

 

 

 

10:57 Publié dans Genre, Humeur | Tags : sexe, femme, homme | Lien permanent | Commentaires (6)

Commentaires

Le fœtus perd son appendice fœtal. Signe de son passage d'animal à l'homme?

Faut-il penser que le clitoris est séquelle, vestige de pénis?

Platon n'a-t-il pas enseigné qu'une femme est un homme qui s'est mal conduit en une vie antérieure?

Si l'on pleure un état dépassé, de pénis à clitoris, à quand le deuil de la pomme d'Adam, aussi?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 05/07/2014

Hé bien non, Mesdames, le clitoris n'est pas plus petit que le pénis :-))) au contraire.

Si l'on tient compte de ses deux racines de 10 cm qui en font donc 20, ainsi que de ses 8000 terminaisons nerveuses en comparaison du gland de l'homme qui n'en a que 6000, nous n'avons clairement rien à leur envier. Vous avez déjà vu un pénis de 20 cm au repos vous ?

HA HA HA HA

Bon, ce n'est pas moi qui le dis, c'est le wiki :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Clitoris

Le clitoris est homologue au pénis, puisque les deux se développent à partir de la même structure embryonnaire. De récentes recherches tendent à montrer davantage encore la similitude entre ces deux organes du point de vue de leur anatomie et de leur physiologie (contraction des muscles ischiocaverneux, riche réseau de veines vestibulaires et clitoridiennes – le plexus veineux de Kobelt).

Bon ces Messieurs blogueurs anti-féministes vont nous dire : Ah oui, mais nous, on a des couilles !

Hé bien nous aussi. Nous avons les ovaires, les gonades.

Somme toute, bien peu de différence, ils ne sont juste pas à la même place :-)))

Laissons-les croire à leur supériorité bien masculine, rions un peu, et laissons-les nous envier ces pourcentages de terminaisons nerveuses qui nous permettront de jouir bien plus qu'eux et même sans eux si besoin était.

Vont être fâchés là, mmmm, je le sens.

Écrit par : Jmemêledetout | 05/07/2014

Ne vivez pas en fonction de l'autre sexe éclatez vous et point barre.

Écrit par : norbertmaendly | 05/07/2014

Sujet à discussion.

Si tu veux du plaisir, prends un homme.
Si tu veux des enfants, prends une femme.

Et détachez-vous de ces petits morceaux de chair... lâchez-vous et pensez à l'Eternité.

Écrit par : Keren Dispa | 05/07/2014

J'aime bien votre humour, car c'est ce qui fait progresser les mentalités. En ce qui me concerne, en tant que "mec", je me réjouis du jour où on pourra enfin vivre une sexualité de "mec", sans faire semblant de souscrire à toutes les conneries que l'on nous sert à répétition. Mais ce sera, espérons-le, pour mes enfants. Parce que le grand fantasme post mai 68 : " Il n'y a plus de tabous en matière de sexualité.", et bien, laissez-moi rire !

Écrit par : Dick Tirambique | 09/07/2014

MDR MDRRRRR EXCELLENT! Jmemêledetout :)))))))))

En cliquant je croyais me trouver chez Hommelibre, pour dire:

C'est quoi ça pour un titre? LOLLLLL

"Si tu veux du plaisir, prends un homme."
"Si tu veux des enfants, prends une femme."

Si tu ne veux ni l'un ni l'autre, prends un toutou! LOL

"certains ont pensé que la femme était un humain castré."

La question n'a pas dû se poser pour vous. Vous êtes si jolie! C'est une femme qui vous le dit et, j'ajoute, que cela n'a pas empêché le monde de tourner....normalement.

J'ai bien ri! :D

Écrit par : Patoucha | 09/07/2014

Les commentaires sont fermés.