17/03/2015

Il est temps de lever le voile...

Le voile que les femmes d’Islam portent m’a longtemps semblé être une question qui leur appartenait et qui ne me concernait pas. Mais aujourd’hui, il est temps de lever le voile. La décision du Tribunal Fédéral m'a fait revoir ma copie.

Lire la suite

15/11/2013

Manifeste pour Bénédicte Montant, notre Olympe en commission

Dans notre belle Genève, à la Commission des Droits de l'Homme (auparavant Droits Humains) ne siègent que des hommes, et UNE femme...

On a fait du chemin depuis Olympe de Gouges et la Révolution française !

 
Manifeste en faveur des femmes en politique.
Bénédicte, sois une digne apôtre des femmes et de notre parti !
 
- Ne fais pas les cafés, sinon on va te prendre pour la boniche,
- Fais les cafés, pour prouver que tu as dépassé les questions d'égalité;
 
- Parle fort, pour qu'on t'entende,
- Ne parle pas fort, pour qu'on ne dise pas de toi que tu es une hystérique;
 
- Sois féminine, pour montrer que tu es une "vraie" femme,
- Ne sois pas féminine, pour qu'on ne puisse pas dire que c'est "parce qu'elle est jolie";
 
- Utilise un langage intellectuel, pour montrer que tu sais t'exprimer et que tu as fait des études supérieures,
- N'utilise pas un langage intellectuel, pour ne pas passer pour une snob arrogante et académique;
 
- Utilise un langage simple, pour être comprise,
- N'utilise pas un langage simple, pour ne pas être prise pour l'idiote de service;
 
- Porte des talons hauts, pour montrer qu'une femme peut faire de la politique et être sexy,
- Ne porte pas de talons hauts, pour ne pas recevoir des remarques déplacées sur tes jambes;
 
- Sois blonde, parce que tu l'es,
- Ne sois pas blonde, parce que tu ne l'es pas...
 
"La femme a le droit de monter sur l’échafaud ; elle doit avoir également celui de monter à la Tribune." Olympe de Gouges, 1789
 

31/10/2013

Wonder Woman: la pilule... argentée ?

 

La révolution du siècle dernier s’est appelée « sexuelle ». La femme a pris possession de son corps qui dépassait la définition de reproduction à celle de plaisir. Non que les femmes d’avant la révolution n’aient pas eu de plaisir, mais que ce plaisir risquait d’enfanter, ou pas.

 

Cette révolution fut matérielle. On est dans le corps – objet. Dans le plaisir physique. Dans l’appropriation, la découverte, la jubilation de ces organes qui deviennent siens. 

 

Cette révolution matérielle s’accompagne, comme son ombre suit son corps, d’un autre changement radical, mais totalement, ou presque, ignoré.

 

Le tabou mort aurait-il donné naissance à un autre tabou ? Plus subtil encore ? Plus caché ? Plus intime ? Plus pervers ?

 

La révolution matérielle est bien… matérielle. A la matière du corps succède l’argent matériel. Au sens où l’argent est un bien qui nous permet d’acquérir des biens matériels et nous donne l'illusion de pouvoir en acheter des immatériels. L’argent, d’or et d’argent, est devenu papier, puis écriture. Avant la révolution matérielle, la femme ne possédait que ce qu’on lui donnait. Après, la femme possède ce qu’elle gagne. Ce qu’elle se donne à elle-même, par son travail ou ce qu’elle reçoit par dépendance.

 

Tout s’achète, tout se vend. Mais qu’en est-il au quotidien ? Quelles différences entre faire les courses pour le repas du soir, négocier son salaire, s’acheter une belle robe ou offrir un somptueux cadeau à la personne qu’on aime ?

 

Rien ne relie ces actes, ces comportements, sauf un : l’usage de l’argent. Combien ? Pour quoi ? Et que coûte ce qui n’a pas de prix ?

 

L’argent est un mystère profond, un « continent noir » comme disait Freud en parlant des femmes. Dans le cœur des ténèbres, il y a le sexe, et aujourd’hui, il y a l’argent. Qu’en sait-on ? Que savez-vous ?

 

Certaines * se penchent sur la question et apportent des ébauches de cartes pour naviguer dans cet univers argenté. Un voyage au cœur du dernier tabou qui vous invite à vous découvrir. On est libre quand on choisit ses dépendences. On est responsable de sa liberté.

 

Dis-moi comment tu dépenses et je te dirai qui tu es…

 

****************

*Conférence de Bloom & Boom sur « Wonder Woman : à l’aise avec l’argent ? »

http://bloomandboom.com/conference2013/

*Ateliers de WiB-Swiss pour les femmes « Parlons Ca$h »

http://www.f-information.org/

https://www.facebook.com/events/173339669523215